ECDL France célèbre son 1 500 000ème test !

  avr 04, 2017   Actualités
NORESKAL-Keran-02
Texte 38

Avec un million et demi de tests passés en France, le standard international de certification PCIE confirme sa position de leader dans la validation des formations bureautiques dans l’hexagone, une première place qui n’est pas due au hasard.

Opérateur national de la certification PCIE, ECDL France s’appuie depuis 1996 sur l’expertise de collèges d’experts internationaux pour proposer des tests de certification actant de compétences professionnelles en bureautique. Une ressource pédagogique qu’ECDL France met au service des actions de formation de ses centres habilités et qui fait du PCIE la première certification bureautique au niveau mondial, comme au niveau national.

Un succès que nous partageons avec nos centres, et une occasion de revenir sur le parcours de l’un d’entre eux.

NORESKAL-Keran-02

Centre PCIE habilité depuis 2002, l’école de commerce EGC Martinique a en effet fait passer le 10 mars dernier le 1 500 000ème test PCIE. Un test portant sur le Module Tableur, brillamment réussi par M. Kéran NORESKAL, étudiant en 1ère année de Bachelor (Bac+3) « Responsable en Marketing, Commercialisation et Gestion ».

 

Hervé-LucenayM. Hervé LUCENAY, référent PCIE d’EGC Martinique, témoigne des apports de la certification PCIE pour son établissement et nous fait part de la manière d’en tirer le meilleur profit pour ses étudiants.

PCIE : En quinze ans de partenariat avec le PCIE, EGC Martinique a fait passer plus de 4400 tests PCIE. Comment la certification PCIE s’est-elle intégrée aux formations proposées à vos étudiants ?

HL : La certification PCIE est totalement intégrée à la scolarité de nos étudiants. En 1ère année, les étudiants du Bachelor « Responsable en Marketing, Commercialisation et Gestion » passent leurs tests sur les modules Traitement de textes, Tableur et Présentation. En 2ème année, ils se concentrent sur les modules Base de Données et Services d’Information et Outils de Communication.

Dès le début de l’année scolaire, nous faisons passer des tests PCIE aux étudiants afin d’évaluer leurs compétences, mais aussi afin qu’ils mesurent le chemin qu’il reste à parcourir. En effet,  rares sont ceux qui réussissent ce premier test d’évaluation. Nous organisons ensuite au cours de l’année des séminaires de quelques jours spécialement dédiés à un module. L’occasion d’améliorer significativement les compétences de nos étudiants. En plus de cela, nous leur proposons également des tests PREPA-PCIE qu’ils peuvent réaliser à distance en guise d’entraînement.

Le résultat de cette approche pédagogique : des taux de réussite au PCIE très élevés (87% sur le module Traitement de Textes ; 90% sur le module Présentation) et des compétences solides en matière d’outils bureautiques pour nos étudiants.

PCIE : Le PCIE semble d’ailleurs s’inscrire dans la démarche pédagogique de nombreux établissements proposant des formations de plus en plus axées sur le numérique ?

HL : Le numérique est aujourd’hui intégré à tout l’enseignement. Il est dans toutes les formations,  il est transversal à toutes les matières enseignées, et cela suit le mouvement que l’on observe dans le monde professionnel.

Dans cette perspective, lorsqu’un étudiant de notre école réalise un rapport de stage, une partie de sa note finale se fait aussi sur sa capacité à utiliser le Traitement de Texte.

Même si nos étudiants sont de la génération des Digital Natives qui a grandi avec le numérique, il leur reste souvent beaucoup à apprendre quant à leur maîtrise des outils bureautiques.

PCIE : Quels sont les véritables avantages du standard mondial de certification PCIE pour vos étudiants ?

HL : Au début de leur scolarité beaucoup de nos étudiants pensent maîtriser les outils bureautiques, mais en fait ils n’utilisent les fonctionnalités des logiciels que par tâtonnements. Une méthode hésitante, qui leur fait perdre du temps.

Avec le PCIE, ils apprennent justement tout le contraire. Ils deviennent capables d’identifier rapidement une fonctionnalité, un raccourci, un ruban, un outil, une commande… ils deviennent précis dans leurs usages et acquièrent une technique solide.

Des compétences qui renforcent à coup sûr leur employabilité sur le marché du travail, mais aussi leur confiance en eux-mêmes et en leurs capacités.

PCIE : D’ici la fin de l’année 2017 de nouveaux modules PCIE seront officiellement lancés (Edition d’images, Gestion de Projets, Sécurité des TI, Travail Collaboratif en ligne…). Une évolution qui peut éventuellement s’inscrire dans les parcours que vous proposez ?  

HL : Oui, c’est en effet une très bonne nouvelle. Au regard des enseignements que nous proposons,  les futurs modules Edition de Site Web et Travail Collaboratif en Ligne pourront en effet très probablement  intéresser nos étudiants.

Pour plus d’informations ou pour toute question concernant un projet de formation au sein d’EGC Martinique, nous vous invitons à prendre contact avec Monsieur Hervé LUCENAY : hlucenay@egc-martinique.com – Centre : EGC Martinique