Agenda pour des compétences nouvelles pour l’Europe

  sept 29, 2016   Actualités
logo_ecdl
texte-8-new-skills-agenda-for-europe

Présenté le 27 juin dernier à Bruxelles par la Commission Européenne, l’Agenda pour des compétences nouvelles pour l’Europe appelle, au travers de dix mesures clés, à une amélioration générale des compétences sur le continent européen. Dans sa ligne de mire, l’acquisition de compétences  de base en matière d’écriture, de lecture et de calcul pour près de 70 millions d’Européens[1], mais aussi la promotion des compétences informatiques, essentielles à l’utilisation du plein potentiel de l’économie numérique.

texte-8

Pour ce qui est de l’ensemble de ces compétences, la mise en place d’une « Garantie de Compétences » a même été annoncée. Elle s’adresserait plus particulièrement aux adultes peu qualifiés et viserait à leur faire acquérir un niveau minimal, assimilable à une qualification de deuxième cycle de l’enseignement secondaire.

Une «coalition en faveur des compétences et des emplois numériques» rassemblera également les Etats membres, ainsi que les acteurs clés du monde de l’emploi, de l’industrie et de l’éducation, afin de garantir aux personnes et à la main d’œuvre en Europe, l’acquisition de compétences numériques pertinentes.

Sur un plus long terme, l’Agenda pour des compétences nouvelles pour l’Europe prévoit également de réviser le cadre Europass permettant de présenter et faire valoir ses compétences de manière claire et lisible, mais aussi la Recommandation sur les Compétences Clés, définissant le socle de connaissances minimum permettant d’améliorer les conditions de vie et de travail de millions d’Européens.

Invité à s’exprimer à l’occasion de la présentation de ces mesures, Valdis Dombrovskis, Vice-Président de la Commission Européenne chargé de l’Euro et du Dialogue Social, a déclaré :

« A l’heure où des millions de personnes au sein de l’UE sont actuellement sans emploi, nous devons faire tout notre possible pour les aider à obtenir les bonnes compétences sur un marché du travail en pleine évolution. Le plan d’action en dix points présenté aujourd’hui vise des domaines dans lesquels l’UE peut aider à faire bouger les choses, en assurant une meilleure reconnaissance des qualifications au sein de l’UE, ou encore au travers de la Garantie de Compétences qui permettra aux adultes peu qualifiés d’acquérir les connaissances de base en lecture, calcul et compétences numériques ».

L’Agenda pour des compétences nouvelles pour l’Europe fait partie du programme de la Commission Européenne pour la promotion de l’emploi, de l’investissement et de la croissance. La Fondation ECDL salue bien évidemment les dispositions touchant aux compétences numériques, qui contribueront à élever le niveau général de compétences au sein de la main d’œuvre, des systèmes éducatifs et de nos sociétés, partout en Europe.

Lire l’article en anglais

[1] Pour plus d’informations sur ce chiffre, voir les résultats détaillés de l’étude suivante : http://ec.europa.eu/priorities/sites/beta-political/files/skills-education-life-long-learning_fr.pdf