25 % des étudiants de l’UE ont un faible niveau en informatique

  jan 23, 2015   Actualités
2 etudiants

Selon le rapport ICILS* de l’AIE, 25 % des étudiants de l’Union Européenne ont un faible niveau en informatique.

L’étude publiée par l’IEA** en novembre dernier est l’aboutissement d’une évaluation les compétences auprès de plus de 60 000 élèves du secondaire en Europe. En conclusion, l’étude insiste sur la nécessité de s’attaquer au manque de compétences numériques dans le secteur de l’Éducation, rappelant que contrairement aux idées reçues, la plupart des « natifs numériques » ne sont en réalité pas si compétents que cela en Technologies de l’Information et qu’un perfectionnement professionnel en informatique des enseignants est vital pour les aider à utiliser plus efficacement les TIC.

Ce qu’il faut retenir de l’étude :
– L’utilisation du numérique dans les écoles reste très limité.
– Les professeurs font appel aux nouvelles technologies seulement lorsque qu’ils se sentent à l’aise dans leur utilisation.
– Moins de 50% des enseignants se considèrent comme autonome dans l’utilisation d’un ordinateur, notamment pour installer un logiciel ou partager des ressources dans le cadre d’un travail collaboratif.
– 46% des professeurs avouent acquérir des compétences numériques en observant leurs collègues.
– Bien que les élèves grandissent dans l’ère du numérique, 17% d’entre-eux n’atteignent pas le niveau 1 (niveau scolaire le plus bas) et seulement 2% atteignent le niveau 4 (niveau scolaire le plus élevé).

*ICILS : International Computer and Information Literacy Study (Etude Internationale des Compétences en Technologies de l’Information) (http://www.iea.nl/icils_2013.html)
**IEA : International Association for the Evaluation of Educational Achievement (Association Internationale pour l’Evaluation de la Réussite Scolaire)